· 

MENSIS une entreprise pas comme les autres

Questions réponses avec le dirigeant de MENSIS

Qui êtes-vous ?

Je suis Laurent Marquet, j'ai 49 ans, né à Saint-Malo, je suis manager dans l'après-vente automobile depuis 13 ans.

Avec Céline, ma femme nous avons créé en 2016 une association à but humanitaire dénommée AVEF. Aide au Vietnam par l'Entraide Française, apporte son soutien financier et humain pour nourrir et scolariser des enfants démunis dans le sud du Vietnam.

Nous soutenons aussi l'association RMG en tant que collecteur de fond depuis 4 ans.

Nous avons créé KeepInTouch une plateforme de traduction solidaire Français/Vietnamien qui donne une dimension encore plus humaine à la relation parrain/filleul.

En 2019 j'ai créé MENSIS une entreprise solidaire basée sur le Capitaltruisme.

 

Vous êtes déjà Président fondateur de AVEF alors pourquoi se lancer dans un nouveau projet ?

AVEF est une association à but humanitaire reconnue d’intérêt général disposant du rescrit fiscal. Les dons sont actuellement insuffisants et les ventes de produits réalisées dans la limite imposée par notre statut ne permettent pas d’étendre le champ de nos actions. Le risque étant de perdre le droit de distribuer des reçus fiscaux via AVEF il fallait trouver une solution alternative. De plus, AVEF est destiné exclusivement à l’aide du Vietnam alors que j’ai toujours souhaité soutenir l’enfance et la condition de la femme plus largement.

 

Comment cette idée vous est-elle venue ?

Une des activités de AVEF est de collecter des fonds pour l’association à but humanitaire RMG. Un réseau de référents affiliés à AVEF vend des produits bénévolement et les ressources servent au financement des projets, après étude et validation.

De là est né MENSIS !

 

Pourquoi avoir choisi le nom de MENSIS ?

La marque a été proposée par mon fils du haut de ses 14 ans. Mensis est un Dieu de la mythologie Grecque célébré en tant que protecteur des pauvres. Elle a déjà une histoire et nous espérons pouvoir la continuer.

 

Quel est le but de ce groupement d'achat solidaire ?

MENSIS est une entreprise privée à but non lucratif. Les moyens utilisés sont les mêmes mais les bénéfices sont totalement redistribués pour défendre la cause humanitaire.

 

Que propose votre entreprise ?

MENSIS à petite échelle propose à ses clients la vente de produits en ligne, sur le marché du bien-être et de la santé.

Le premier produit proposé est un appareil haut de gamme de massage pour le cuir chevelu, le visage et le corps. https://www.amazon.fr/dp/B084TR96P3?ref=myi_title_dp

Un deuxième produit est disponible au catalogue depuis septembre et il s'agit d'un distributeur de savon mousse pour lutter contre la diffusion du virus à domicile.

Les consommateurs deviennent alors des « mécènes » et agissent à travers leur acte d’achat, tout en prenant soin d’eux.

MENSIS prend soin de vous et vous prenez soin des autres.

Les prix proposés sont dans le marché et s’adaptent à la concurrence.

La qualité des produits est au centre de nos préoccupations.

Grâce à notre partenaire Amazon nous sommes en capacité de livrer sous 48 heures en Europe.

Notre site internet www://mensis.store est notre propre boutique en ligne.

Enfin, le service et la satisfaction de nos clients sont nos priorités.

 

Ce type d’entreprise existe-t-il déjà ?

Oui et non, les entreprises investissent  généralement dans des actions à forte valeur ajoutée pour leur marque. MENSIS redistribuera l’ensemble de ses bénéfices pour soutenir les associations qui militent en faveur des droits de l’enfance et de la femme.

 

Où vos produits seront ils disponibles ?

Rien de plus simple les produits sont disponibles à la vente via :

·      Le site marchand https://www.mensis.store

·      La boutique AVEF https://www.aide-lesenfantsduvietnam-avef.fr/boutique/

·      La market place Amazon Europe.

 

L’entreprise a été créée en avril 2019 alors que l’activité commence à peine ?

En effet, pour un patron bénévole, créer son entreprise est un peu le parcours du combattant. Il a fallu trouver une marque, la déposer, définir une stratégie d’entreprise, appréhender le marché, se former aux outils du web, créer des outils de gestion et de pilotage propres à ce nouveau business, créer un site web, apprendre les règles de l’importation, trouver des fournisseurs fiables, tester et améliorer l’offre produit, traduire dans plusieurs langues, créer les fiches produits et se former au web marketing.

Et puis le Covid19 a marqué un coup d’arrêt au moment même où j’avais avancé les fonds pour l’achat de marchandise. 

Finalement un an c’est peu au regard de tout cela.

 

Comment allez-vous réussir à gérer cette entreprise bénévolement ?

Il est clair que mon métier de manager est très prenant et l'emploi du temps est déjà bien rempli.

Pour développer mes activités en parallèle, il n'y a pas de secret, il faut dormir un peu moins et optimiser le temps libre.

Néanmoins le business modèle de MENSIS n'a pas été choisi au hasard.

Ma stratégie de distribution s’appuie sur le tout digital.

 

Quels sont les projets pour les prochains mois ?

Ma priorité est de réussir pleinement ma vie personnelle, ma vie professionnelle chez Renault, ma vie de président AVEF et celle de chef d’entreprise bénévole au service des autres.

Je me donne 5 ans en tout pour réussir ce projet.

Je dois avant tout réussir le lancement des premiers produits pour assurer le futur développement.

 

Et s’il fallait retenir qu’une seule chose ?

MENSIS est un projet dédié au service de l’humain et les clients en sont les principaux acteurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0