KEEP IN TOUCH VIETNAM

Plateforme de traduction Français/Vietnamien

En bas de page : Inscription des parrains - Inscription des traducteurs


I - GENESE DU CONCEPT K.I.T


Ce n’est pas la solidarité qui manque aux
quatre coins de notre vaste monde. N’en déplaise à certains, des hommes et des femmes sont mobilisés pour un monde meilleur, laissant loin derrière les préoccupations matérialistes, pour centrer l’action sur l’humain. La volonté d’aider son prochain est une constante de nos peuples qu’il faut amplifier et consolider.
Nous devons nous appuyer sur les nouvelles technologies pour catalyser notre soif de bienveillance. Les mauvaises idées quant à elles exploitent d’ors et déjà ce canal pour exprimer la haine religieuse et raciale à qui veut bien l’entendre.
C’est sur ce principe que s’appuie la première application digitale  de l’association Aide au Vietnam par l’entraide Française.

Le digital au service de l’action humanitaire.

C’est en commençant par un parcours associatif au sein de l’association Rance Mékong Garonne que nous avons pu expérimenter les joies de venir en aide aux autres. Le parrainage d’un enfant est une main tendue qui enrichit le cœur des deux Êtres connectés. Un soutien moral et financier que nous avions même sous-estimé au premier abord. Un voyage en 2015 à la rencontre des populations soutenues, nous a bouleversés et renforcés dans notre démarche.
Le parrainage apporte à l’enfant la confiance et la conscience de ses capacités intellectuelles. Cette confiance en soi est d’autant plus forte quand les liens entre les enfants parrainés et les parrains sont étroites. Le manque affectif d’un papa ou d’une maman ne se remplace malheureusement pas, mais l’enfant se construit positivement lorsque quelqu’un place sa confiance en lui de façon durable.
De même, il n’est pas rare que l'enfant rencontre des difficultés qui ne seront pas connues du parrain et qui nuiront à son parcours scolaire voir le feront totalement disparaître du radar. C’est un véritable échec, mal vécu  pour un parrain qui souhaite le meilleur à son filleul, après des années de soutien. C'est un drame  pour l'enfant qui n’aura jamais la chance de recevoir une telle confiance de l’autre.
Rien de nouveau me direz vous ….pourtant notre expérience démontre que si les enfants parrainés reçoivent bien une aide financière, la communication entre parrain, marraine et filleul(le) reste dans la plupart des cas insuffisante.
En cause, ici les difficultés liées aux contraintes d'éloignement et aux langues minoritaires.

Prenons l’exemple concret, d’un  filleul du Sud du Vietnam, auteur d’une jolie lettre de bonne année, accompagnée d’un magnifique dessin, à destination de son parrain.
Il ne faudra pas moins d’un mois pour qu’elle arrive à son destinataire. Celui-ci se met alors  en quête d’un traducteur bénévole ou rémunéré qui effectuera le service dans un délai d’un mois en moyenne. Vient alors le temps d'écrire une lettre en Français qu'il faut faire traduire de nouveau et faire acheminer au Vietnam. Nous sommes alors au mois d’avril dans le meilleur des cas….
Une correspondance annuelle représente au mieux un échange de deux ou trois lettres.


Les difficultés poussent les correspondants à minimiser le contenu voir à le banaliser.


La solution n’est elle pas toute trouvée avec les  application gratuites Google translate et autres applications révolutionnaires de traduction en tout genre ?.
Pas si simple car les langues minoritaires même si elles existent sont encore inexploitables dans le cadre d’un véritable échange. Il faut donc compter sur un traducteur natif. Et c’est bien là tout le problème.

En résumé, nous voulons créer des liens forts, surmonter les barrières de la langue et des distances pour mieux accompagner un enfant fragile, futur bâtisseur de notre civilisation.

Revenons sur notre expérience personnelle.
Nous avons fait de belles  rencontres. Ils s’appellent Dung, Linh, Quinn …et sont des citoyens Vietnamiens en quête de solidarité.
Ils ont tous en  point commun, d’être jeunes, Vietnamiens,  généreux et remplis de la soif d’apprendre. Ils sont aussi tous inscrits sur des plateformes d’entraide linguistique.
Ils ont tous participé à la genèse du projet sans le savoir.
En effet, en 2015, contre toute attente et la critique d’aucuns, nous avons apporté un IPad au sein de notre famille parrainée. Cette initiative était un vrai laboratoire expérimental, poussée par l'envie de construire une relation virtuelle propice au développement des enfants.
Que s’est-il passé ensuite ?
En quelques semaines, la famille a su créer un compte Email et nous contacter par messages écrits. Très rapidement, les enfants ont découvert les échanges de photos, renforçant ainsi de façon durable les liens. Très vite, il a fallu traduire les emails par des natifs, connectés en permanence et même prêts à traduire en live les messages instantanés.

Fini les banalités, le quotidien devient alors partagé et la relation se renforce un peu plus chaque jour. Se met alors en place une accélération prodigieuse de la curiosité des enfants et de l'envie de faire des nouvelles choses. Un avenir nouveau se profile pour eux avec un développement de l’Ambition, facteur clef de la réussite.

 

II - LE CONCEPT KEEP IN TOUCH AVEF

 

Le service

  • Mettre à disposition des Parrains et des filleuls une plateforme de traduction pour leurs correspondances. Il suffit d'envoyer le courrier à traduire (photo de lettre de qualité, word, mail etc....) à l'adresse mail : contactkeepintouchvietnam@gmail.com ou de la télécharger directement sur le site de KeepIntouch.

 

Les ressources :

  • Au Vietnam : Utiliser la coopération avec les étudiants Vietnamiens qui souhaitent apprendre le Français en s'exerçant à la traduction.
  •  En France : Un administrateur oriente les courriers vers les traducteurs et assure la transmission des courriers vers les destinataires.

 

Les outils :

Nous utiliserons les outils proposés gratuitement par Google à savoir :

Google Website, Google Drive, Google Doc, Gmail, Google groupe…

Nous serons amenés à solliciter des étudiants pour faire évoluer la solutions dans les mois à venir.

 

Le financement

 

Nous avons constaté au Vietnam un tarif des traductions facturées à 2 euros (y compris le timbre). Nous proposons aux Parrains qui adhèrent à Keep In Touch 2 niveaux de forfaits annuels. En France, le prix pratiqué actuellement est souvent de 5 euros.

 

  • Un premier de 15 euros qui comprend 8 lettres traduites maximum (Français / Vietnamien ou Vietnamien / Français).Il correspond au rythme trimestriel des parrainages.
  • Un second de 25 euros qui comprend 15 lettres maximum. Il permet une correspondance souple tout au long de l’année.

 

Les traducteurs

 

Les traducteurs au Vietnam seront rémunérés 1 euro pour une petite lettre, 2 euros pour une lettre recto verso et 3 euros pour une lettre complexe.

 

Dans le cas où les coûts engendrés par les traductions seraient plus élevés Keep In Touch (AVEF) prendra en charge le surcoût. Les niveaux des prix des forfaits seront étudiés et pourront être revalorisés chaque année pour un service au meilleur rapport qualité prix.

 

Nos engagements

 

Nous essayerons dans la mesure du possible de traiter votre lettre dans un délai de 10 jours.

Bien que les lettres soient traduites par des étudiants nous veillerons à fournir une traduction de qualité.

Nous vous ferons parvenir un suivi de votre forfait régulièrement.

 

Enquête qualité

 

Nous comptons sur vous pour nous retourner par mail une évaluation sur 5 de votre satisfaction.

De 1 à 2 : Vous n'êtes pas satisfait de la traduction effectuée.

De 3 à 4 : Vous êtes satisfait de la traduction effectuée.

5 : Vous êtes très satisfait de la traduction.

Nous avons pour ambition une note moyenne supérieure à 4.


---------------------------  INSCRIPTION   ---------------------------


 

JE SUIS VIETNAMIEN ET JE SOUHAITE DEVENIR TRADUCTEUR

1- je remplis le questionnaire en cliquant sur le lien ci-dessous :

    ---> Questionnaire d'adhésion Keep In Touch <--- 

2- Je remplis le formulaire d'adhésion ci-dessous :

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.


Je suis parrain et je souhaite adhérer ou avoir des information au nouveau service de traduction propose par avef :

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Merci pour les personnes voulant adhérer, d'envoyer votre règlement par chèque à l'ordre de AVEF (Forfait de 15 euros ou forfait de 25 euros) à l'attention de :

Association AVEF

chez Mr MARQUET Laurent

289 rue du Croiseur Durban

14880 HERMANVILLE SUR MER

Une fois ce formulaire rempli

  • Vous recevrez un mail de confirmation de votre demande.
  • Dès réception du chèque, vous recevrez la confirmation de votre inscription et un mail explicatif.

A partir de ce moment il vous suffira d'envoyer votre lettre par mail ou la télécharger sur le site (soit un format numérique : Word, Open office, mail etc ou bien une bien une photo ou scanner d'une lettre).

 

 

                 A l'adresse mail à retenir :         contactkeepintouchvietnam@gmail.com

 

 Vous aurez également accès au suivi de votre compte via un site web dédié.